Un SFP est...

Je suis sûr que vous pensez à plein de significations différentes pour cette abbréviation, mais en fait, c'est une abbréviation anglaise qui m'a toujours posé problème au niveau de sa traduction. C'est assez souvent utilisé en anglais, très peu en français. Donc j'ai demandé à des amis de me donner leurs traductions pour

A SELF-FULFILLING PROPHECY

Voici leurs contributions :

P. Chris, je veux bien essayer de t'aider, Mais qu'est-ce que çà veut dire ??? même approximativement, ... c'est utilisé dans quel cadre ? May I get the whole sentence ?
(J'ai dû lui répondre car c'est lui qui m'a donné la belle définition en bas de page)

P2. Pour la traduction, je connais l'expression française "prévision auto-réalisatrice".

A. Ne serait-ce pas un truc dans le style "Prophétie autocomplètementremplissante" ?

ou bien une prophétie automatique

Ou alors : le destin ?

V-A. peut-être une prophétie épanouissante, sinon une prophétie irrésistible...et GROS BISOUS de ma part !

H. pour répndre à brut pour point,je pense à "autosuggestion" mais cela n'induit pas d'idées négatives comme dans les exemples que vous nous
avez donnés.Pour le premier exemple ça peut s'appliquer.Mais pour bien préciser le terme,je me permets de donner un autre exemple:
on m'a raconté l'histoire d'un homme qui,enfermé accidentellement dans un camion frigorifique est mort de froid car il était persuadé d'avoir
froid et que certaines parties de son corps se cassaient sous l'effet du froid.Cependant,le camion n'était pas en mode frigorifique et il a tout
de même été trouvé mort de froid:il était mort d'autosuggestion.
(c'est gai, non?)

 D. I guess I would refer to that expression as "un auto-conditionnement prophétique". I don't know how close this is to the truth, but...

 

Mais la meilleure réponse était celle-ci :-

                                          

English

 

Rosenthal effect

Terme(s) apparenté(s)
Self-Fulfilling Prophecy
OEdipus effect of prediction
Pygmalion effect

French

 

effet Pygmalion n. m.

Syn.
effet oedipien de la prédiction n. m.
effet de l'anticipation de l'expérimentateur n. m.
prophétie qui s'exauce n. f.
effet Rosenthal n. m.


  Déf. :
Effet que la prédiction d'un événement ou la croyance à sa venue, chez un sujet impliqué dans la situation, exerce sur la réalisation de la prédiction.

  Note :
L'expression effet oedipien de la prédiction est due à K. Popper (1957) : si l'oracle n'avait pas annoncé son destin tragique, Oedipe aurait connu son père et ne l'aurait donc pas tué. Le même phénomène a été baptisé effet Rosenthal après la publication du livre de Rosenthal et Jacobson, Pygmalion à l'école (1968). Ils écrivent : « la prédiction faite par un individu A sur un individu B finit pas se réaliser, que ce soit seulement dans l'esprit de A, ou - par un processus subtil et parfois inattendu - par une modification du comportement réel de B sous la pression des attentes de A. ». Rosenthal et Jacobson relatent, parmi beaucoup d'autres, l'expérience suivante : on constitue deux groupes de rats génétiquement identiques. Au moment où on les remet aux étudiants chargés de les dresser, une remarque indique que le premier groupe est composé d'animaux particulièrement bien doués, alors que le second est de pauvre qualité. Les résultats du dressage confirment ce pronostic fantaisiste. Des expériences en milieu scolaire vont dans le même sens. Certaines conclusions expérimentales de Rosenthal sont vivement contestées. Il est cependant acquis que les attentes de l'éducateur peuvent exercer une influence considérable sur son comportement envers l'élève. En particulier, la nature et la fréquence des renforcements varient selon le préjugé favorable ou défavorable du professeur. En rigueur de termes, l'expression effet Rosenthal devrait être réservée au phénomène où l'anticipation de l'expérimentateur, due à une prophétie, modifie le comportement de celui-ci, de façon telle qu'il augmente la probabilité que l'événement se produise. C'est ce que Merton appelait « la prophétie qui s'exauce ».

 
  [1979]

 

Retour page d'acceuil